La forme juridique des bureaux professionnels n’est plus réservée uniquement au bail professionnel. Il est aujourd’hui possible de trouver des espaces de coworking pour développer son business. Une nouvelle approche où la collaboration et l’échange rythment le quotidien des entrepreneurs qui font le choix d’un bureau partagé.

Mais alors, comment faire son choix entre bail professionnel et espace de coworking ? Voici 5 critères importants à connaître pour vous aider à faire votre choix.

coworking ou bureau ?

Choisir ses bureaux en fonction de l’ambiance de travail souhaitée

L’ambiance de travail peut être différente selon la structure où vous installez vos bureaux.

Opter pour un espace de travail partagé favorise une ambiance de travail collaborative. Les occupants peuvent alors partager leurs connaissances autour d’un café dans l’espace détente ou bien mettre en commun leur savoir-faire dans la salle de réunion. Les échanges sont simplifiés !

À noter : les espaces de coworking proposent aussi des bureaux fermés pour permettre aux travailleurs d’exercer leur activité professionnelle en toute tranquillité.

Dans un bail professionnel, les bureaux sont loués par une entreprise. Celle-ci loue les locaux pour y exercer son activité. Ce cadre de travail peut alors être organisé suivant les besoins de la société.

Par exemple, il est possible de mettre en place des bureaux fermés ou semi-fermés pour permettre aux équipes de communiquer tout en conservant une certaine confidentialité. Il est délicat d’envisager des bureaux en espace de coworking lorsque des données sensibles sont traitées au quotidien.

De plus, lorsque la taille de l’entreprise est importante, il faut pouvoir aménager un espace de travail adapté à son activité. L’espace de coworking n’est pas suffisamment personnalisable pour permettre à des équipes d’y travailler. Le bail professionnel est alors plus adapté.

Pour ou contre la gestion administrative, il faut choisir !  

Les entreprises apprécient particulièrement les locations très flexibles. En effet, elles peuvent décider de rester quelques semaines ou plusieurs mois à un endroit puis de partir. Les espaces de coworking sont alors particulièrement adaptés à cette demande.

Avec cette option, les formalités administratives sont souples. L’engagement n’est pas contraignant et la flexibilité est le mot d’ordre. Vous pouvez alors conserver votre espace de travail ou bien résilier votre location sans devoir vous poser de question.

À noter : selon votre contrat, il est possible d’avoir un préavis à respecter avant de quitter les lieux. Celui-ci peut être de quelques jours selon les modalités de votre contrat de location.

De plus, dans un espace de coworking, les locataires n’ont pas à s’occuper de la partie informatique et de la papeterie. Le mobilier de bureau est directement mis à disposition des occupants pour une grande tranquillité d’esprit. Il est alors possible de trouver des feuilles, des stylos ou encore une imprimante pour répondre à vos besoins quotidiens. Un bon point donc pour les espaces de travail partagés !

Prendre en compte le budget de l’entreprise pour faire son choix

Le prix du loyer est le premier indice à prendre en considération pour choisir le type de bureau à occuper pour son activité professionnelle.

Avec les espaces de coworking, plusieurs formules sont possibles. Vous pouvez décider d’occuper les locaux seulement 1 ou 2 jours par semaine et payer uniquement les jours de location. Vous pouvez aussi, parfois, louer votre bureau quelques heures dans la journée pour coller parfaitement à vos besoins.

Cette grande flexibilité permet de payer uniquement les heures nécessaires et de réaliser des économies. Un bon point lorsque l’activité professionnelle se prête facilement à ce type de bureau collaboratif.

À noter : dans un coworking plus de la moitié de la surface est dédiée aux espaces communs : salle de détente, espace cuisine, salle de réunion.

Tenir compte de l’image de l’entreprise à travers son choix

Travailler dans une ambiance détendue où les échanges positifs rythment les journées de travail influence positivement l’image de l’entreprise. Cette dernière met en avant une image dynamique et créative.

Cependant, à ce niveau, le bail professionnel ne démérite pas. En effet, avoir des bureaux professionnels avec une telle structure juridique donne aussi une image positive de l’entreprise. Cela marque au contraire, le côté stable et ancré de la société.

Il est aussi plus simple de véhiculer une image personnalisée à travers le bail professionnel. L’entreprise peut totalement personnaliser ses locaux pour les faire à son image. Les clients ou les fournisseurs plongent directement au cœur de l’activité de l’entreprise lorsqu’ils entrent dans ses locaux.

Améliorer sa productivité en fonction du type de bureau

La productivité est assurée à partir du moment où l’entreprise trouve une structure adaptée à son besoin.

Un entrepreneur a tout intérêt à opter pour un espace de coworking au sein duquel il peut travailler son réseau et optimiser les échanges avec d’autres coworkers pour booster son business.

Au contraire, si votre activité professionnelle exige une grande concentration, vous obtiendrez de meilleurs résultats si vos salariés peuvent travailler dans une structure encadrée par un bail professionnel. Les bureaux sont fermés ou semi-fermés et le bruit ambiant est gérable pour les équipes.

Bail professionnel ou espace de coworking, il faut choisir. Mais, il faut surtout choisir la formule la plus adaptée à l’activité professionnelle et donc aux besoins de l’entreprise avant tout pour obtenir des retours positifs.