Plusieurs questions se bousculent dans la tête d’un professionnel qui souhaite louer des bureaux. Parmi celles-ci se trouve celle dédiée à la forme de la location du bien immobilier. Est-il préférable d’opter pour une location meublée ou, au contraire, d’opter pour une location vide ? Quelle est l’option la plus rentable ? Et surtout, quelles sont les différences ? On fait le point pour ne plus avoir d’hésitation sur la question, si vous souhaitez opter pour la location pour installer votre société.

Location meublée versus location vide 

La location meublée : idéale pour certains profils de locataire

La location de bureaux fait incontestablement partie de la vie d’une entreprise. Il faut alors savoir vers quel type de location vous souhaitez vous diriger. Dans certains cas, la location meublée paraît être la solution idéale. Dans d’autres, la location vide correspond davantage aux besoins de l’entreprise.

La location meublée est idéale pour les entrepreneurs qui travaillent seuls avec pour principal besoin : un espace équipé et performant pour assurer sereinement leur activité professionnelle. Ils peuvent alors simplement signer leur bail professionnel et profiter d’un bureau meublé avec l’équipement de base nécessaire.

Il est alors possible de compter sur :

  • Le mobilier indispensable des bureaux, les étagères et placards de rangement…
  • Le coin cuisine et la salle de pause (micro-ondes, machine à café…),
  • La salle de réunion.

Il est important de préciser qu’un bail meublé doit contenir les éléments de base pour assurer le bon déroulement de l’activité du locataire pour toute la durée de location. Pour un bail professionnel, il est fréquent de retrouver la mise en place de bureaux, de chaises, d’un téléphone ou encore d’une photocopieuse.

Conseil : pensez aussi à demander le montant du dépôt de garantie à votre propriétaire bailleur et la durée de préavis à respecter en cas de résiliation avant de signer votre contrat de bail !

La location vide : adaptée pour des activités spécifiques

Certaines entreprises possèdent déjà leurs propres accessoires de bureautique. Ils disposent, par exemple, d’éléments spécialisés dans leurs domaines. Dans ce cas, il est plus simple de faire le choix d’une location vide, plutôt que de louer des meubles, lorsque vous signez votre contrat de location.

Toutefois, ils ne peuvent pas profiter de l’assistance du bailleur lors d’un défaut sur un meuble pour les réparations. Les frais de remplacement sont alors automatiquement à leur charge. Ces frais supplémentaires sont donc à anticiper pour éviter les mauvaises surprises.

Louer vide ou meublé : quelle solution est la plus rentable ?

S’installer dans des bureaux meublés permet naturellement à l’entreprise de faire des économies au niveau de ses mois de loyer. En effet, les éléments essentiels pour assurer le bon déroulement de l’activité professionnelle sont en place. Vous pouvez alors sereinement poser vos affaires et installer votre bureau selon vos préférences pour la durée du bail.

Les éléments comme l’ordinateur, la photocopieuse, les accessoires de papeterie sont prêts à être utilisés. Confort et économie financière sont alors au programme lorsque vous optez pour un contrat de location meublée.

Conseil : réalisez minutieusement l’état des lieux et observez l’état du mobilier présent dans la location, si celle-ci a l’avantage d’être meublée !

Avec une location vide, les investissements de départ sont plus importants. Il faut acheter toute la bureautique nécessaire au bon fonctionnement de l’activité professionnelle pour le bail de location. Cette étape est donc à anticiper dans les frais d’installation de l’entreprise. La location meublée est donc une solution pratique et économique pour les entreprises qui souhaitent poser leurs affaires dans un espace tout équipé.

Une fiscalité plus souple pour les biens meublés

La fiscalité est plus avantageuse pour les parties qui décident d’opter pour une location meublée de bureaux professionnels. En effet, le bailleur est assimilé dans cette situation à un commerçant. Les loyers qu’il perçoit de la location sont imposés sur l’impôt sur le revenu dans la catégorie des BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux). En effet, ils sont considérés comme des revenus locatifs. L’imposition est donc plus avantageuse !

Il est important de rappeler que dans un bail professionnel, le régime impose à la base une exonération de TVA. Toutefois, des aménagements sont autorisés pour permettre aux parties de bénéficier d’avantages fiscaux. Dans une location meublée, le bailleur facture les loyers en y ajoutant la TVA. Il peut alors la récupérer pour assurer toutes les dépenses courantes de ses locaux professionnels (nouveaux équipements, travaux…). Un avantage fiscal à connaître !

Le locataire, de son côté, bénéficie aussi de quelques avantages fiscaux lorsqu’il opte pour la location d’un espace professionnel meublé. À partir du moment où celui-ci est redevable de la TVA, il peut récupérer celle qu’il a déjà payée. Cette situation n’est pas possible pour les professionnels du domaine médical puisqu’ils sont exonérés de TVA.

De meilleurs loyers pour les locations meublées

Dans le bail professionnel, le loyer est librement fixé par les parties lors de la conclusion du bail. Les parties peuvent aussi s’entendre sur les modalités de paiement (à l’avance, au mois ou au trimestre).

Conseil : vérifiez bien la destination locative de vos locaux inscrits sur votre contrat de location avant de le signer ! Concernant les charges locatives obligatoires, le bailleur dispose de plusieurs options lorsqu’il fait de la location meublée :

  • Charges forfaitaires,
  • Charges réelles,

Généralement, les bailleurs optent pour les charges forfaitaires. Et cette option est tout aussi intéressante pour le locataire. En effet, celles-ci sont déterminées à la signature du contrat de bail et elles ne peuvent plus évoluer durant l’année. Une sécurité financière importante pour le locataire !

La location vide moins sujette à la vacance

Louer une surface professionnelle sans les meubles permet d’installer son espace à son goût. Il faut alors réfléchir à l’aménagement et trouver les bons éléments. L’investissement de base est souvent important. Réfléchissez bien avant de faire votre choix !

Ainsi, quitter un espace loué nu est plus contraignant à la fin du bail. Il faut retrouver des bureaux avec une surface équivalente, au minimum, pour pouvoir y disposer l’ensemble de ces meubles. Au contraire, quitter une location professionnelle équipée est plus simple. Il faut simplement récupérer ses affaires professionnelles depuis son installation. Cette location peut être de courte durée. Les locataires de baux professionnels nus restent alors plus longtemps sur place pour des raisons financières comme pour des raisons pratiques.

Le choix entre location meublée ou location nue reste une question importante qu’il faut bien envisager avant de prendre une décision. Le budget, le temps et les questions pratiques doivent être abordés afin d’effectuer le meilleur choix en fonction des besoins de votre entreprise.