Il est important, lors de la création d’une entreprise ou d’une évolution professionnelle, de connaître les lieux où vous pouvez domicilier votre société. Votre adresse personnelle, votre local commercial, mais aussi un espace de travail de location de bureau peuvent devenir votre siège social. Toutefois, pour faire le choix le plus adapté à votre situation, vous devez connaître les avantages et inconvénients de chaque lieu. On fait le point ensemble avec l’article suivant.

La domiciliation à domicile : les éléments à connaître

La domiciliation représente l’adresse administrative de l’entreprise. Ainsi, vous pouvez faire le choix de prendre pour domiciliation votre domicile et exercer votre activité professionnelle à un autre endroit.

Cette adresse devient donc celle du siège social de l’entreprise individuelle ou de la société pour laquelle vous exercez une activité. Toutefois, il faut savoir que votre adresse personnelle peut devenir votre siège social à condition que vous soyez le gérant ou le dirigeant de l’entreprise ! Concrètement, le domicile d’un associé ne peut pas devenir l’adresse administrative de l’entreprise. Cependant, vous pouvez faire domicilier votre entreprise à votre adresse personnelle même si vous n’êtes pas propriétaire des lieux, mais locataire.

À noter : dans une telle situation, vous devez informer le propriétaire des lieux par une lettre recommandée avec accusé de réception de votre souhait de domicilier votre entreprise à cette adresse postale.

Les avantages peuvent s’avérer intéressants pour le chef d’entreprise : solution pratique, simplification des démarches administratives, réception simple des courriers. Néanmoins, votre entreprise perd en crédibilité lorsqu’elle ne dispose pas de locaux professionnels particuliers. Et la frontière entre vie professionnelle et vie personnelle se retrouve aussi plus perméable, sachez-le avant de vous y engager !

Choisir la pépinière d’entreprises pour domicilier le siège de son activité

Lors d’un lancement professionnel, de nombreux indépendants optent pour une domiciliation de leur structure dans une pépinière d’entreprises. Ce lieu est sécurisant puisqu’il offre conseils, soutien technique, aides financières et services de base aux débutants. Toutefois, il faut savoir que ce tremplin s’utilise uniquement de manière temporaire et pour 5 années maximum. C’est donc une structure transitoire pour établir la domiciliation de son entreprise dans un premier temps.

Il faut alors nécessairement anticiper les changements à venir une fois votre activité professionnelle lancée. Pour choisir un nouveau lieu pour accueillir le siège social de votre entreprise. Généralement, au bout de quelques années, les jeunes entreprises ont besoin de se structurer pour grossir de manière plus importante. La domiciliation par l’intermédiaire d’une autre structure (société de domiciliation ou locaux professionnels) paraît être une solution adaptée à leur agrandissement.

La société de domiciliation pour accueillir le siège social de votre entreprise

Des structures sont aussi spécialisées dans la domiciliation pour accueillir le siège social de votre entreprise. Avant de vous lancer, il faut vérifier que celle-ci est bien immatriculée au RCS (Registre du commerce et des sociétés) et qu’elle est agréée par le préfet du département.

Pour valider ce processus, vous devez signer avec la société spécialisée un contrat de domiciliation à présenter lors de votre enregistrement au RCS.

À noter : la durée du contrat de domiciliation doit être d’une durée minimale de 3 mois.

Avec cette solution, vous bénéficiez de locaux au sein desquels vous pouvez déposer vos documents administratifs. De votre côté, vous pouvez les consulter ou les récupérer à tout moment. Votre courrier est aussi réceptionné au quotidien par la société domiciliataire. En parallèle, des services complémentaires sont souvent proposés aux entrepreneurs :

  • l’accès aux salles de réunion,
  • la possibilité de bénéficier d’un secrétariat pour prendre des messages.

En plus, vous exercez votre activité en étant entouré d’autres professionnels. Le contact plus simple et adéquat pour travailler dans un cadre dynamique et motivant.

Les espaces également aménagés pour allier confort et efficacité dans l’exercice de votre activité. Le point commun de ces sociétés spécialisées reste la grande souplesse dans vos relations d’affaires. Ici, pas d’engagement à long terme ou de frais supplémentaires trop importants !

A noter : Les centres d’affaires proposent des offres de domiciliation tandis qu’ils peuvent vous accompagner dans vos démarches juridiques (création d’entreprises, transfert de siège).

Opter pour des locaux professionnels pour domicilier votre structure

Se domicilié au sein de locaux professionnels reste une option basique. Après la signature du bail commercial, le chef d’entreprise choisit comme siège social l’adresse de ses locaux.

À noter : avant de faire ce choix, vérifiez qu’aucune disposition législative ou contractuelle ne vous empêche de le faire !

La solution paraît pratique. En effet, vous choisissez vous-même les locaux pour qu’ils soient adaptés à votre activité professionnelle. La localisation est souvent idéale et avec cette solution, vous n’avez pas de risque de franchir la frontière avec votre vie professionnelle, comme c’est le cas lorsque vous optez pour une domiciliation à votre adresse personnelle. En plus, cette option n’entraîne pas de coûts supplémentaires. Vous payez votre loyer de manière classique si vous êtes locataire, à votre bailleur et sans frais supplémentaires liés à la domiciliation.

Toutefois, l’engagement dans un bail commercial n’est pas aussi souple et flexible que dans un centre d’affaires. Il faut alors connaître la situation financière de votre entreprise pour ne pas vous sentir coincé en cas de départ avant la date du terme de votre contrat. Ainsi, il est important de comprendre les points forts et les points faibles de chaque structure et de choisir celle qui est la plus adaptée à votre activité professionnelle. De cette façon, vous faites le meilleur choix de domiciliation.