Louer un bureau en centre d’affaires est une option prise par de nombreux travailleurs (indépendants, freelances, travailleurs nomades). Cette solution trouve sa place à côté des locations courantes soumises à un bail 3/6/9.

Avant de se lancer, il est courant de se poser de nombreuses questions, notamment sur l’aspect pratique et organisationnel de ces espaces de travail. Par exemple, faut-il respecter un préavis en cas de départ du bureau ? Quel type de contrat doit être signé ? Les réponses aux questions les plus courantes se trouvent dans la suite de l’article.

Louer un bureau en centre d’affaires, quelle est la surface la plus répandue ?

Dans les centres d’affaires, la superficie des bureaux à louer dépend du besoin du locataire. Plusieurs éléments doivent être connus au moment de la recherche :

  • le nombre de personnes concerné par la location d’espace ;
  • le souhait de trouver des bureaux partagés ou des bureaux fermés.

Ces éléments permettent de calculer la taille minimale à louer pour permettre à l’entreprise ou au travailleur d’assurer convenablement ses missions. Par exemple, il est possible de louer des bureaux individuels pour 3 personnes sur plusieurs mois. De même, il est possible de vouloir développer son entreprise avec un espace bureau professionnel suffisant.

Généralement, il faut compter 12 m2/personne pour obtenir un espace de travail confortable. Toutefois, la superficie de travail disponible en centre d’affaires est souvent plus importante. Ces établissements proposent d’autres espaces comme :

  • Des salles de réunion équipées (vidéoprojecteur, matériel de visioconférence, micro…),
  • Les espaces de pause confortables,
  • Certains proposent même des cuisines équipées

D’autres services complémentaires participent au professionnalisme de l’entreprise concernée par cette location : domiciliation, ligne téléphonique, accueil physique, gestion du courrier, places de parking, etc. Le point fort du centre d’affaires est qu’il propose des superficies capables d’évoluer avec les besoins des clients.

Ces premiers points permettent de trouver la taille minimum de l’espace à louer. Par exemple, il est possible de s’installer dans un bureau de 12 m2 puis d’agrandir son espace de travail en demandant quelques mois plus tard une surface plus grande après le recrutement de nouvelles personnes. La solution est donc flexible avant tout pour coller au mieux aux besoins des travailleurs.

bureau location

Quelle est la durée du préavis à respecter pour louer un bureau en centre d’affaires ?

Le préavis est une obligation juridique imposée dans les locations soumises aux baux commerciaux. Dans le cadre de la location d’un bureau 3/6/9, il est nécessaire de respecter un préavis de 6 mois avant de quitter les lieux.

En centre d’affaire, l’objectif est de proposer des espaces de travail flexibles. Il est donc nécessaire d’abandonner les mécanismes lourds et contraignants imposés par le bail professionnel ou commercial. De plus, la formule n’est pas compatible puisqu’il est courant de louer un bureau à la journée. La plupart des travailleurs louent des bureaux privatifs pour une durée ponctuelle.

Toutefois, il est tout de même important d’encadrer les relations entre les deux parties (centre d’affaires et travailleurs) afin de sécuriser les échanges. Un contrat de prestation de services est signé entre ces deux parties afin de préciser les droits et les obligations durant toute la durée de la location de locaux. Les modalités peuvent être négociées au moment de la signature.

En fonction de la durée de la location, le contrat peut être assorti de clauses différentes. En effet, la location de bureaux individuels pour quelques jours n’impose pas les mêmes obligations que la domiciliation sur 6 mois.

Posez toutes ces questions lors des premiers échanges avec le personnel du business center !

Louer un bureau en centre d’affaires : quelle est la durée de la location ?

Bureaux à louer (1)

Ici encore, il faut se concentrer sur un point : la flexibilité du service proposé par le centre d’affaires. Les travailleurs peuvent s’installer à des postes de travail :

  • A l’heure
  • En jours (quelques demi-journées),
  • Pour quelques semaines,
  • Pendant quelques mois.

La durée de la location n’est pas imposée à la signature du contrat. Elle s’adapte au besoin du professionnel. Il est tout à fait possible d’allonger ou bien de raccourcir la durée de sa location.

Selon l’enquête publiée par le site bureauxapartager.com, en 2019, 78 % des espaces proposent des bureaux au mois et 22 % proposent ces espaces communs de travail uniquement à la journée ou à l’heure. Ainsi, l’intérêt de cette solution est d’avoir la possibilité de louer un bureau fermé ou ouvert facilement, sans engagement au niveau de la durée de la location.

Quel support juridique encadre les relations juridiques entre les parties pour louer un bureau en centre d’affaires ?

La location d’un bureau partagé nécessite quelques formalités juridiques.

Il est nécessaire de signer un contrat de prestation de services. Ce support juridique est adapté pour la mise à disposition d’un local d’activité, notamment sur une courte durée (à l’heure, à la demi-journée et même à la semaine).

L’avantage principal de ce contrat est qu’il permet d’éviter les contraintes obligatoires des baux commerciaux. Ainsi, les nouveaux travailleurs – freelances, travailleurs nomades, indépendants – peuvent profiter de cette souplesse pour obtenir un lieu de travail facile et pratique qui s’adapte parfaitement à leur activité.

Louer un espace en centre d’affaires est une action bien différente que celle qui consiste à louer un local commercial sous un contrat de bail commercial. Souplesse, adaptabilité et flexibilité sont les qualificatifs qui résument bien les avantages d’une location au sein d’un espace de travail dans un business center.